Fables en vrac

Fables en vrac

Ça y est. J’ai achevé ma traversée des fables. Je suis arrivé au bout de l’aventure consistant à apprendre par cœur les deux cent quarante pépites que La Fontaine nous a laissées. Je les ai enregistrées sans ordre, en les prenant dans le recueil au hasard de mes humeurs. On les trouvera rassemblées sur YouTube …

Fables en vrac Lire la suite »

Le chien qui porte à son cou le dîné de son maître

Dessin de JJ Grandville On ne trouvera pas mauvais qu’avant le deuxième tour des élections municipales, je livre ici une fable peu connue : Le chien qui porte à son cou le dîné de son maître. Un chien apporte son repas à son maître. D’autres chiens l’attaquent en chemin. Face au nombre, plutôt que de …

Le chien qui porte à son cou le dîné de son maître Lire la suite »

L’astrologue qui se laisse tomber dans un puits

Thalès de Milet, tous les collégiens le connaissent : c’est celui qui a donné son nom au théorème des triangles semblables. Mathématicien, géomètre, philosophe, astronome, physicien, Thalès est l’une des figures fondatrices de la pensée occidentale, et l’un des sept Sages de la Grèce. Mais la légende en a fait aussi l’archétype du savant distrait. …

L’astrologue qui se laisse tomber dans un puits Lire la suite »

Les compagnons d’Ulysse

Les Compagnons d’Ulysse est une fable curieuse, où je suis convaincu que La Fontaine écrit le contraire de ce qu’il pense vraiment. L’histoire reprend l’épisode de l’Odyssée dans lequel Circé la magicienne fait boire aux compagnons d’Ulysse un philtre qui les transforme en animaux. Seul Ulysse échappe à « la liqueur traitresse ». Il tente …

Les compagnons d’Ulysse Lire la suite »

Le dépositaire infidèle

Voici une fable que j’aime beaucoup, parce que s’y déploie de façon remarquable la suprême liberté d’écriture de La Fontaine. Elle commence par une réflexion sur l’art de la fable, s’interroge sur les rapports du mensonge et de la fiction, raconte une tentative burlesque d’escroquerie en Perse, et se termine sur un concours de galéjades. …

Le dépositaire infidèle Lire la suite »

Discours à Madame de la Sablière / Les deux rats le renard et l’œuf

C’est LE morceau de bravoure des fables de La Fontaine, et d’assez loin le plus long texte du recueil. C’est aussi l’un des plus compliqués. La première fois que je l’ai lu, j’avoue ne pas y avoir compris grand chose. La Fontaine paraît se contredire lui-même d’un passage à l’autre, et il faut une lecture …

Discours à Madame de la Sablière / Les deux rats le renard et l’œuf Lire la suite »